Aider les personnes déficientes visuelles au quotidien

COMMENT AIDER UNE PERSONNE DEFICIENTE VISUELLE ?

Aider une personne déficiente visuelle n’est pas toujours chose aisée pour un voyant.
Il y a bien sûr la « traditionnelle traversée de rue » mais il y a bien d’autres situations moins évidentes auxquelles nous pouvons être confrontés : monter ou descendre un escalier, trouver des toilettes ou un siège dans un parc…
La liste n’est pas exhaustive mais nous espérons que ces quelques exemples illustrés pourront vous être utiles.

  • Aider à traverser une rue
    Traversée de rue-cootVous pensez qu’une personne déficiente visuelle qui attend à un carrefour a besoin d’aide ? Le plus simple est de lui poser la question ! Il peut arriver qu’elle écoute simplement son carrefour pour se repérer, mais qu’elle ne traverse pas ici. Si elle a effectivement besoin de vous pour traverser, offrez-lui votre bras. Ne la tirez pas, ne la poussez pas, et précédez-la pour la mettre en sécurité. Puis, avant de la quitter, assurez vous qu’elle soit bien orientée dans l’espace et qu’elle retrouve sa trajectoire.

  • Guider une personne déficiente visuelle :
    • Monter un trottoir ou un escalier

    Escalier-ccot-imgLorsque vous guidez une personne déficiente visuelle au bras, et que vous arrivez face à une montée ou une descente, il suffit de lui signaler au bon moment, et de marquer un court arrêt.
    Pour un escalier, dites simplement : « nous montons ou nous descendons ». Il est important de signaler une éventuelle rampe (à droite ou à gauche), au besoin, posez votre main sur la rampe et demandez à la personne de suivre le long de votre bras jusqu’à votre main pour la trouver.
    Le cas échéant, il faut absolument préciser s’il s’agit d’un escalier roulant !

     

    • Trouver un banc ou un siège

    banc-Ccot

    Pour montrer où se trouve un banc ou une chaise dans un restaurant par exemple, il suffit de poser la main sur le dossier, la personne n’aura alors qu’à suivre votre bras pour trouver le dossier, puis l’assise. Elle comprendra seule comment est orienté le siège. Ne l’attrapez pas par les bras, ni les épaules pour la faire s’asseoir ; ne la poussez pas.

     

     

  • Décrire l’environnement :

    Comment décrire-img-ccotDemandez à la personne si elle souhaite une description détaillée ou globale de ce qui l’entoure, cela vous permettra de donner les bonnes informations.
    Par exemple, décrire une pièce :
    Si la personne doit se rendre aux toilettes, par exemple, sans l’accompagner jusqu’à l’intérieur, vous pouvez lui demander si elle souhaite une aide complémentaire : lui montrer le lavabo ou lui signaler comment fonctionne le robinet car parfois il est automatique, parfois c’est une pédale située sous le lavabo qui actionne l’eau ! Localiser le savon et le sèche-mains peut également être utile, si leur implantation n’est pas habituelle.

     

     

  • Lire un courrier :
    Lire un courrier-img-ccot

    Lire un document pour une personne aveugle ou malvoyante peut, parfois, être bien utile. Lisez-le doucement de façon exacte en prenant soin de bien articuler. Si des personnes sont à proximité, la discrétion est de mise, surtout s’il s’agit d’une lettre abordant des questions personnelles.