Quand le frère et la sœur se font la tête…

Newt, à gauche, Nanook à droite sont couchés ici sur des tables de toilettage.

En pré-éducation, ces tables ne sont pas utilisées pour ce que l’on pourrait imaginer ! La plupart du temps, elles servent à habituer les jeunes chiens à être en hauteur et surtout, à l’aise sur cette petite surface où ils vont devoir apprendre à s’assoir, se coucher, tourner etc.

En effet, une grande partie de nos compagnons craignent le vide. Le toilettage ne peut donc pas, dans un premier temps, être associé à une situation négative.

Nanook par exemple, a une véritable appréhension du vide. Ses soins sont donc réalisés sur un caillebotis, plus large et à quelques centimètres seulement du sol. Cela permet également à Florine, sa monitrice de s’assoir auprès d’elle afin de la rassurer.

En fin de pré-éducation, quand le chien est à l’aise, le toilettage s’effectue en hauteur : une fois par semaine, le moniteur ou l’éducateur vérifie les yeux (conjonctivite) de son chien, ses oreilles (otite) et le brosse.