Notre Association propose un service d’aide aux personnes déficientes visuelles spécifiquement dédié à l’apprentissage du déplacement.

La locomotion est une discipline qui permet, au travers d’exercices, d’apprendre aux personnes non ou malvoyantes à se déplacer seules et en sécurité sur des trajets connus ou inconnus, mais pas seulement…

En effet, il ne suffit pas d’avoir une canne blanche ou un chien guide pour savoir se déplacer.

“Se déplacer sans voir ou sans bien voir”, c’est déjà accepter de “sortir avec” son handicap. C’est aussi : savoir éviter les obstacles, s’orienter dans la ville ou à la campagne, savoir se repérer, localiser un commerce, prendre le bus, traverser une rue, aller chercher ses enfants à l’école, se rendre sur son lieu de travail, traverser une place, improviser un nouveau parcours quand le trajet habituel est en travaux…

Il est difficile de faire une liste exhaustive, tant les situations et les environnements sont différents. Pour cela, l’instructeur en locomotion apprend à la personne à utiliser ses capacités sensorielles (l’audition par exemple) ; il l’aide à interpréter et à comprendre son environnement, à se représenter mentalement l’espace qui l’entoure, et à en déduire les solutions.

Nos 6 instructeurs en locomotion accompagnent chaque année des demandeurs de chiens guides, des maîtres de chiens guides déjà en activité, des demandeurs de canne blanche électronique et des utilisateurs de canne blanche dans les 13 départements du Grand Ouest. Pour chaque personne suivie en locomotion, ils interviennent selon les besoins et répondent aux demandes spécifiques : révisions, nouveaux trajets, déménagements, etc…

« Nos services sont proposés à toutes les personnes déficientes visuelles, quelle que soit l’aide qu’ils choisiront pour leur déplacement : canne blanche classique, chien guide ou canne blanche électronique « Tom Pouce » . La plupart de ces personnes ont déjà bénéficié de séances de locomotion dans des centres spécialisés, de rééducation. Avec elles, nous révisons ces techniques au cours de stages à l'Ecole d’Angers ou de Pont-Scorff.

Puis, nous nous déplaçons à leur domicile afin de les aider à appliquer ces techniques en situation réelle dans leur environnement, choisir les trajets les plus adéquats et confortables et bien sûr en toute sécurité. » Rémi Audren, instructeur en locomotion.

« Lors d'une demande de chien guide, une première évaluation nous permet de vérifier si la personne a bien les prérequis nécessaires. Puis, lors de séance à domicile, nous nous assurons de la connaissance et de la bonne réalisation de ses trajets habituels, et nous l’accompagnons dans l’apprentissage de futurs trajets spécifiques pour le chien (vétérinaire, lieu de détente…). Lorsqu’on circule avec une canne blanche, celle-ci permet de trouver, grâce au contact, de nombreux repères. Le chien guide, lui, contourne les obstacles ; cela devient plus confortable, mais on ne touche plus rien !
Notre rôle est de préparer les futurs maîtres de chien guide à cette évolution. Chacun des trajets déjà connus à la canne sera testé en utilisant un Dogsim, un simulateur de déplacement au chien guide. Se déplacer avec un chien implique une vitesse plus rapide, une perception des distances différente, de nouveaux repères à trouver. Nous travaillons aussi avec le futur maître de nouvelles possibilités de trajets et de traversées, auparavant inaccessibles à la canne blanche. » Nathalie Monnet, instructrice en locomotion.

Renseignez-vous
  • À propos